×

Elles s’appellent Rajwa, Sofia, Thérèse, Bettina, Esperance… Ces héroïnes ordinaires, Médecins du Monde et le portraitiste Denis Rouvre les ont rencontrées.

Né de la volonté de témoigner des violences faites aux femmes, le projet photographique Unsung Heroes donne la parole à des femmes du monde entier. Celle qui fuit une zone de conflit, celle qui lutte contre l’ordre social établi, celle qui n’a d’autre choix que de continuer, comme celle qui décide de s’engager.

Unsung Heroes c’est faire entendre l’inaudible. Dénoncer les violences morales, physiques et institutionnelles faites à des millions de femmes. Mais c’est aussi écouter et rencontrer celles qui se battent pour que les droits fondamentaux des femmes soient respectés.

Cet ensemble de témoignages photographique dévoile et révèle des actes de résistance, d’engagements silencieux ou visibles qui poursuivent inlassablement le même but : faire évoluer les consciences, changer une trajectoire tracée d’avance, rétablir des droits fondamentaux bafoués.

L’ensemble des 60 portraits et témoignages a été réalisé entre 2018 et 2019 et donnera lieu à une exposition qui plongera le spectateur parmi ces femmes dans des récits mêlant photos, écrits et audio. Une première restitution du projet aura lieu en France à l’automne 2019 avant d’entamer une tournée mondiale en 2020.

Denis Rouvre

Depuis 1992, Denis Rouvre tire le portrait des stars qui s’affichent et depuis quelques années d’êtres anonymes aux vies ordinaires et aux destins extraordinaires, ceux qu’il nomme lui-même les « figures héroïques ». Les Rencontres d’Arles ont présenté lors de leur édition 2014 sa série Des Français. Identités, territoires de l’intime. Il a été récompensé par des prix prestigieux : 3 World Press Photo – en 2013 pour sa série Sumo, en 2012 pour une image de la série Low Tide, en 2010 pour sa série Lamb – le Hasselblad Masters Portrait 2012, un SONY World Photography Award 2011 pour sa série « After meeting ».
Il a publié plusieurs livres : Sortie de match aux Editions de la Martinière, Lamb, et Low Tide – Le Japon du chaos chez Somogy Editions d’Art.

Ses oeuvres font partie de collections publiques et privées (Pinacothèque de Paris, Société Générale, Centre culturel Tjibaou).